Groupe Trèfle

BIOGAZ, Seine Aval

BIOGAZ, Seine Aval

/upload/trefleapp/realisation/2018/vignette/5beeb16a3135d-vignette.png

Trèfle Ingénierie vient d’achever ses prestations de mise en service électromécanique initiées il y a 2 ans auprès du groupement d’épurateurs BIOGEP (OTV-Degrémont) dans le cadre du projet BIOSAV d’Achères obtenu par ces derniers auprès du SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne).

D’un montant total de 776.7M€, dont 329.1M€ pour la part de BIOGEP, le projet BIOSAV a consisté en la refonte de la filière biologique de l’usine d’épuration Seine Aval, connue pour être la plus grande station d’épuration d’Europe et la 2nde au monde, affichant une capacité de traitement des eaux usées de 8 millions d’habitants.

Chantier d’exception avec ses 40 mois de travaux, 216 000 m3 de béton, 22 grues en moyenne et 1200 personnes, la refonte de la filière biologique a constitué en une extension des ouvrages de biofiltration existants (+ 7000m2) ainsi qu’en la construction d’une filière de traitement membranaire de 462 000m2 (filtration de 300 000m3/j). Cette filtration par membranes présentant l’avantage économique et environnemental de limiter la consommation globale des réactifs chimiques de l’usine.

Ce projet d’envergure s’inscrit dans la démarche globale de modernisation et d’optimisation environnementale de l’usine initiée par le SIAAP il y a 10 ans et qui aura donc donné lieu à plusieurs projets auxquels Trèfle Ingénierie aura la fierté d’avoir tous collaboré.

Les prestations de Trèfle Ingénierie sur le projet BIOSAV constituent en effet le 3ème projet pour lequel nous aurons accompagné nos clients sur le site Seine Aval : celles-ci ont débuté par des prestations de mise en service process/électromécanique, de maintenance ainsi que de levée des réserves sur le projet DERU (projet de mise en conformité avec la réglementation européenne par l’ajout d’une post-dénitrification, d’un traitement des effluents de retour des boues d’épuration et d’une unité d’épaississement des boues primaires), puis par des prestations de FAT automatismes et de mise en service process et électromécanique de la tranche 1 du projet Pré-traitement, et enfin de supervision de montage mécanique de sa tranche 2.

Et l’aventure Seine Aval continue puisque nous avons le plaisir de débuter tout juste une nouvelle prestation de mise en service dans le cadre du projet BIOGAZ de l’usine. Ce projet consistant en la modernisation de l’unité de production de biogaz issu du procédé de digestion des boues d’épuration. En cogénération avec deux turbines à gaz de 4.5MWh, le biogaz permet la production d’électricité, rendant autonome en énergie environ 60% du site.

Enfin, cette évocation de nos 10 années de références sur le site Seine-Aval est également l’occasion de saluer le travail de tous nos spécialistes étant intervenus sur les différents projets de cette usine d’exception.

Nadia, Responsable activité Energie & Environnement

Projet réalisé par

Nos autres réalisations